Manate Vivish, PDG d'Air Tahiti : ''4 lignes sur 46 sont rentables''

transports tahiti
Manate Vivish, PDG d'Air Tahiti
Manate Vivish, PDG d'Air Tahiti ©Polynésie la 1ère
Le PDG d'Air Tahiti, dont la compagnie fête ses 60 ans cette année, note une croissance de la desserte aérienne domestique. L'équilibre est toutefois fragile et pourrait être mis à mal par l'arrivée du concurrent Island airlines si celui-ci se positionnait sur les seules dessertes rentables.
Manate Vivish, PDG d'Air Tahiti était mercredi 28 février l'invité des journaux télévisés de Polynésie la 1ère. Le chef d'entreprise a reconnu que le trafic domestique a enregistré de bons résultats en 2017 grâce à une reprise certaine de l'activité touristique. 

Le chiffre d'affaire de la compagnie s'élève à 11.2 milliards cfp. Néanmoins, Manate Vivish indique que seules quatre lignes sur les 46 qu'exploite Air Tahiti sont aujourd'hui rentables. Le déficit de ces destinations se monte à 1.2 milliard par an.

L'arrivée d'un concurrent pourrait donc mettre en péril l'activité de la compagnie si Island airlines (qui n'a pas reçu d'agrément) se positionnait uniquement sur les secteurs rentables. 

Concernant le dossier de l'accident mortel d'Air Moorea en août 2007 et le procès prévu en octobre prochain, le PDG d'Air Tahiti déclare : "nous avons des éléments qui nous permettent de penser que la société n'est pas responsable".


L'interview de Manate Vivish en tahitien :

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live