publicité

Manuel Valls porte à 10 milliards cfp la DGA (rente nucléaire)

Dans une lettre datée du 13 janvier dernier, le premier ministre français a réaffirmé l'engagement de la France concernant la dotation globale d'autonomie (D.G.A.) portée à 84 millions d'euros soit 10 milliards de fcp

© Reuters
© Reuters
  • Polynésie1ere.fr avec communiqué
  • Publié le , mis à jour le
Le premier ministre français a tenu à rassurer les deux sénateurs polynésiens. Le 8 décembre dernier, Lana Tetuanui et Nuihau Laurey ont en effet interpellé Manuel Valls en faisant part de leur vive inquiétude sur la diminution successive et consécutive depuis ces trois dernières années de la DGA, la dotation globale d’autonomie, dite dette nucléaire. 

Dans un courrier daté du 13 janvier 2016, le  premier ministre vient de leur confirmer que l’engagement donné par George Pau Langevin, la ministre de l’Outremer, sera bien tenu. Ainsi, la DGA sera portée à hauteur de 84 millions d’euros, soit 10 milliards de fcp, au lieu des 80 millions inscrits au budget primitif national de 2016.

Dans sa lettre, Manuel Valls a également profité pour réitérer son soutien à l’égard de la Polynésie française dans le cadre de la poursuite du redressement économique et social, initié sous l’égide du gouvernement du Président du pays, Edouard Fritch.

Retrouvez ci-dessous la lettre de Manuel Valls

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play