Missions de surveillance des zones de pêche

pêche tahiti
poisson
©Polynésie 1ère
En plus de la surveillance quotidienne de la zone économique exclusive par les moyens français, un avion néozélandais effectue, également, des missions de surveillance au-delà de cette ZEE afin d'améliorer la connaissance de la pêche. 
La coopération régionale sur la surveillance des zones de pêche se porte bien. Depuis dimanche dernier, un avion de la Royal New Zealand Air Force, basé à l'aéroport international Tahiti-Faa'a, a effectué trois missions de surveillance au-delà de la ZEE, la zone économique exclusive, de la Polynésie. 

Le P3, le patrouilleur de la marine néozélandaise a une autonomie de vol de 12h. A son bord, un équipage de quinze personnes dont des techniciens scrutant les radars. Le capitaine de Frégate Nicolas Rossignol explique l'objectif de ces mission de contrôles, au micro de notre journaliste Titaua Doom

fregate


Les Outre-mer en continu
Accéder au live