Moins de sel dans le ma’a !

santé tahiti
sel
©DR
La campagne de lutte contre la consommation excessive de sel a débuté hier, lundi 16 mars. L'objectif : sensibiliser la population, les restaurants et les industries alimentaires. 
La semaine de lutte contre la consommation excessive de sel a débuté hier, lundi 16 mars. Cette campagne cible les restaurants scolaires et d’entreprises, ainsi que les industries agroalimentaires. L'organisation mondiale de la santé préconise de mettre en place des mesures dans le Pacifique pour réduire de 30 % la consommation de sel d'ici 2025. Les complications telles que l'insuffisance cardiaque, l'accident vasculaire cérébrale ou les insuffisance rénales sont responsable d'un grand nombre de décès.

Selon une enquête réalisée en 2010 par la direction de la santé, 27% des adultes souffrent d’hypertension artérielle en Polynésie française. L’habitude de manger salé est bien ancrée chez les consommateurs, même s’ils sont prêts à faire des efforts.

Écoutez le reportage de notre journaliste Caroline Farhi

sel


L'Université de la Polynésie française met en place une journée sans sel jeudi19 mars. Cette journée est organisée pour sensibiliser les étudiants et le personnel, et leur offrir un repas sans sel ajouté.