Moruroa for ever : une exposition pour ne pas oublier

nucléaire tahiti
Moruroa for ever: une exposition pour ne pas oublier
©FTV
50 ans après le premier essai nucléaire en Polynésie un collectif de 7 artistes issus du street art  se sont réunis autour de la question du nucléaire en Polynésie et ses conséquences. C'est une première exposition collective d'art contemporain sur un sujet aussi sensible.
Ils sont 7 artistes, issus du Street Art:  ABUZE, CRONOS, DETTLOFF, HTJ, KANAKY, KOMOSULO et THS, réunis à la galerie Winkler du 29 septembre au 11 octobre autour d'un thème fort, la question du nucléaire en Polynésie et ses conséquences.

A titre individuel, ces artistes avaient déjà abordé cette question mais de façon isolée.
Cette fois, ils ont décidé de proposer collectivement cette exposition d'art contemporain sur un sujet aussi sensible, avec des techniques très diverses de récupération, détournement, collage, etc.. Une trentaine d'œuvres sont livrées au public grâce à Vaiana Drollet, directrice de la galerie Winkler :

 

l'œuvre prend du sens en puisant dans la mémoire collective afin de créer une nouvelle réalité







Elle est interrogée par Brigitte Olivier et Jérome Lee:
©Polynésie 1ere
Galerie Winckler, du 29 septembre au 11 octobre
Moruroa for ever: une exposition pour ne pas oublier
©FTV


Expo Muru

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live