Un nouveau projet pour Faratea

gouvernement de polynésie tahiti
Un nouveau projet pour Faratea
Un nouveau projet pour Faratea ©Polynesie1ere
Après le port international, la zone industrielle ou le hub de pêche, Teva Rohfritsch, ministre de la relance économique, propose de transformer 22 hectares à Faratea en zone bio marine.
Une quinzaine de professionnels du secteur aquacole ne manquent pas d’idées pour transformer et  valoriser des produits d’origine aquacole et marine sur l’isthme de Taravao.
Un nouveau projet pour Faratea

REO TAHITI

REO TAHITI :Un nouveau projet pour FarateaToutes les modifications ont été enregistrées.