polynésie
info locale

Nouvelle danse des costumes au musée

danse tahiti
Heiva i Tahiti : Tamariki Poerani
Tamariki Poerani, vainqueur du Heiva i Tahiti 2017 en Hura Tau, et 1er prix Joseph Uura du plus beau costume. ©TFTN
Le musée de Tahiti et des îles va accueillir une nouvelle édition de l’exposition consacrée à la collection des costumes de danse, à partir du 26 juin. L’occasion de découvrir ou redécouvrir environ 70 pièces, des années 1930 à nos jours.
L’exposition, revue par Manouche Lehartel, présentera notamment la collection des « grands costumes » primés au concours de chants et danses traditionnels du Heiva depuis 1993, mais également des costumes plus anciens, légués par des collectionneurs primés.

Cette exposition permettra au public de se replonger dans l’ambiance des Heiva passés, en admirant de près le travail extraordinaire des artisans qui confectionnent chaque année ces pièces d’exceptions mais qui ne sont malheureusement visibles que pendant un Heiva. Cette collection est un témoignage précieux du savoir-faire des artisans qui ont longuement travaillé avec les chorégraphes et les chefs de troupe pour créer ces éléments essentiels à la lisibilité du spectacle. En effet les costumes sont là pour servir le thème de chaque troupe, par les matériaux employés, les couleurs, et les textures mais il permet également de mettre en valeur les mouvements des danseurs. Le costume est un élément porté, il doit résister aux mouvements des danseurs, à la rapidité des chorégraphies ; on le sait, la ‘tenue’ des costumes est l’un des critères pris en compte lors des prestations de concours du Heiva.

Détail de coiffe de costume de Heiva
©Facebook musée de Tahiti et des îles

Cette scénographie revisitée mettra davantage l’accent sur la fabrication et la composition des costumes et moins sur les thèmes des spectacles auxquels ils sont rattachés. Cette présentation se propose de mettre en valeur la diversité des costumes réalisés pourtant avec les mêmes matériaux de base : fibre, nacres, noix de coco, coquillages. Ainsi la première salle présentera quelques costumes anciens, ainsi qu’un atelier de confection, permettant de découvrir les matériaux ‘au naturel’ avant leur intégration dans les costumes.

La grande salle suivante présentera ensuite une sélection de grands costumes lauréats des éditions du Heiva, non plus de façon chronologique comme pour les dernières expositions, mais par thème ou par groupe. L’exposition sera clôturée par une présentation de coiffes, éléments souvent spectaculaires du costume.

L’exposition commencera avec le Heiva 2018, et se terminera après le Hura Tapairu. Le musée souhaite ainsi accompagner, de par sa programmation, les événements culturels du Pays. Au-delà d’une rétrospective, cette exposition se veut également une source d’inspiration pour les créateurs à venir.

Danse des costumes
©Musée de Tahiti et des îles

L'exposition aura lieu du 26 juin 2018 au 13 janvier 2019. Des visites guidées et des ateliers seront régulièrement proposés. Des projections de films liés à la danse seront également proposées de septembre à novembre.

Publicité