Des nouvelles du colonel de gendarmerie frappé par un motard

violence tahiti
Tribunal Correctionnelle de PPT
La victime est toujours hospitalisée. Son avocat parle d'un "déferlement de violence".
Vendredi 7 avril 2017 vers 21h, un colonel de gendarmerie a été frappé. Il a voulu arrêter un motard qui circulait dangereusement à Pamatai, sans feux ni plaque d'immatriculation. Mais le motard ivre a vu rouge et lui a assené plusieurs coups de poing au visage.
Bilan : un nez cassé, une plaie profonde à la lèvre, un oedème à la main droite et 21 jours d'arrêt de travail.
Maître François Mestre, l'avocat du colonel, donne à Heipua Teuira Van Bastolaer des nouvelles de son client :

2 ans ferme pour avoir frappé un colonel de gendarmerie

L'homme a été jugé lundi 10 avril 2017 en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Papeete. Il a écopé de 2 ans de prison ferme.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live