Nucléaire, le tribunal administratif condamne l’Etat à indemniser la famille d’un ancien travailleur décédé

justice tahiti
tribunal administratif
La loi ne prévoit pas d’indemnisation automatique des ayant-droits des victimes du nucléaire. Le tribunal administratif de Papeete vient pourtant de reconnaître implicitement ce droit en condamnant l’Etat à indemniser la famille d’un ancien travailleur.
 
Le Tribunal administratif a examiné mardi 24 novembre le sort d’un ancien plongeur sous-marin lors des essais nucléaires, décédé en octobre  2019.

Son épouse Lily Bourdelon avait porté l’affaire devant les tribunaux. Le tribunal administratif a condamné l'Etat à verser à la victime et ses ayants droits la somme d'un montant de plus de 5 500 euros et un dédommagement à titre de préjudice de plus de 1 500 euros.

Une grand victoire pour l’avocat de la famille Me Philippe Neuffer car la loi ne prévoit pas d’indemnisation automatique des ayants-droits lorsque la victime est décédée.

Me Phillipe Neuffer interrogé par Belinda Tumatariri :

Philippe Neuffer