Oldelaf, remède assuré contre la « tristitude »

musique tahiti
Oldelaf, remède assuré contre la « tristitude »
Oldelaf, remède assuré contre la « tristitude » ©Polynesie La1ere
Le chanteur humoriste pince sans rire sera sur la scène du Petit théâtre vendredi et samedi soir.
 
Avec son inséparable compère, Alain Berthier, Oldelaf est de retour en Polynésie pour deux concerts organisés ce week end au Petit théâtre de la Maison de la culture. Deux concerts rares en cette période de Covid voyant les spectacles être annulés en cascades. Les deux artistes se sont produits à Tahiti en 2017 à l’occasion du festival guitare. Lors de leur prestation ils avaient pu donner un court aperçu de leur palette tour à tour décalée, ironique, tendre, gentiment moqueuse et méchamment drôle. Sur scène, ils content cette fois « La folle histoire de Michel Montana »…
Oldelaf, remède assuré contre la « tristitude »
Les Outre-mer en continu
Accéder au live