Un oncle et un surveillant jugés pour agressions sexuelles

justice tahiti
tribunal-marteau
Photos d'illustration ©AFP
Jeudi 15 juin au tribunal correctionnel, deux affaires d'agression sexuelle ont été jugées. La première met en cause un oncle ayant abusé de sa nièce, la seconde, un surveillant d'internat. Tous les deux ont écopé de la prison avec sursis.
L'homme est accusé d'avoir agressé sexuellement sa nièce, une mineure de moins de 15 ans. Le calvaire de la jeune fille a duré trois ans avant qu’elle ne se confie à l'assistance sociale de son école. L'oncle pédophile a écopé de 18 mois de prison avec sursis, il doit également indemniser sa victime à hauteur de 800.000 cfp et il est désormais inscrit au fichier des délinquants sexuels.

La deuxième affaire jugée jeudi 15 juin met en cause un surveillant de l'internat du collège de Hao, aux Tuamotu. L'homme est poursuivi pour agression sexuelle sur une des pensionnaires. Il a été condamnée à six mois de prison avec sursis, il doit indemniser sa victime à hauteur de 150.000 cfp et est, lui aussi, inscrit au fichier des délinquants sexuels.

L'accusé est également interdit d'exercer un travail en relation avec des enfants pour une durée de 5 ans. L'avocat du prévenu devrait faire appel de cette décision. Il a 10 jours pour le faire.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live