One Planet Summit : l'occasion pour la Polynésie de faire entendre sa voix

climat tahiti
One Planet Summit : l'occasion pour la Polynésie de faire entendre sa voix
©crédits : Elysée
Le "One Planet Sumit" a démarré mardi 12 décembre à Paris avec de nombreux chefs et représentants d'Etats. Cette année, la rencontre est placée sous le signe de la finance verte. Les représentants de la Polynésie française sont présents ; Maina Sage et Edouard Fritch ont donné leur avis.
Mardi 12 décembre, deux ans jour pour jour après la signature de l’accord de Paris à la Cop 21, le président Macron réunit, dans la capitale, des leaders internationaux et des citoyens venus du monde entier.

Objectif de ce nouveau sommet sur le climat : intégrer les acteurs de la finance publique et privée dans la lutte contre le changement climatique. C'est l’occasion pour les pays du Pacifique et les Outre-mer de faire entendre leur voix.

La députée de la Polynésie, Maina Sage était sur place. Elle a répondu à Caroline Marie.

Maina Sage au Micro de Caroline Marie

Pour la députée, la prise en compte des problèmes du climat évolue.

Maina Sage au Micro de Caroline Marie


Un avis optimiste que le Président du Pays Edouard Fritch, partage.

Edouard Fritch au Micro de Caroline Marie

Le sommet réunit 123 chefs d'Etats ainsi que de grands acteurs privés des finances et des chefs d'entreprise. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live