Opération prévention du diabète à Papeete

diabète tahiti
Dépistage diabète
©Polynésie 1ère
La journée mondiale du diabète célébrée jusqu’en Polynésie. Dans la capitale un stand a été installé pour recevoir les visiteurs. 1000 personnes ont été dépistées depuis lundi.
 

Campagne de prévention


Si les conditions sanitaires règlementent la tenue d'événements, cela n’a pas empêché l’Association des Diabétiques et Obèses de Polynésie Française de tenir son stand annuel. L’objectif reste inchangé : Prévenir des maladies métaboliques comme le diabète, l‘hypertension artérielle et l’obésité, véritable fléaux en Polynésie.
 

Tension artérielle : Un adulte sur deux 


Le caractère inédit des conditions d’accueil n’a pas freiné l’affluence des personnes désireuses de se faire dépister. Après une série de questions, de mesures et de prises de poids, les visiteurs ont été invités à mesurer leur taux de glycémie dans le sang. Le bilan n’a pas varié, on compte toujours le même nombre de personnes obèses. La proportion des personnes atteintes de tension artérielle n’a pas plus évolué non plus en 50 ans avec un adulte sur deux qui présente un excès de sel dans le sang.
 

Diabètique grave à surveiller


Les complications du diabète comme les hémodialyses, maladies cardio vasculaire, les accidents vasculaire cardiaque, fragilisent le patient diabétique face à la Covid. La surveillance de la glycémie doit se faire beaucoup plus fréquemment chez le malade diabétique grave. Des gestes de précautions pour lui éviter une hospitalisation.