polynésie
info locale

Ori Tahiti investit le marae Arahurahu

heiva i tahiti tahiti
Ori tahiti / Marae
©Polynésie la 1ère
C'est la règle depuis quelques années, le lauréat du Heiva i Tahiti de l'année précédente prend possession du marae Arahurahu à Paea tous les samedis du mois de juillet. La dernière répétition a eu lieu dimanche 30 juin, avant la première représentation. Reportage.


 
La troupe Ori i Tahiti investit le marae Arahurahu pour présenter son nouveau spectacle, Âià... C'est la règle depuis quelques années, le lauréat du Heiva i Tahiti de l'année précédente prend possession de ce site, situé à Paea, tous les samedis du mois de juillet et le premier samedi du mois d'août. Un honneur pour ces artistes de se produire sur ce lieu sacré. "C'est une opportunité de se présenter en ce lieu plein de mana, c'est une expérience qui remue au plus profond de ses tripes (...) Je suis honorée de pouvoir le faire", confie une danseuse de la troupe, présente pour la dernière représentation avant la première représentation...

Haut en couleurs, le spectacle est étonnant. Le public est d'ailleurs venu nombreux pour cette répétition. "C'est magnifique", nous confie les visiteurs. Cette année, le marae peut accueillir jusqu'à 850 personnes. Lieu unique pour apprécier les danses et chants crées autour d'un thème de cette année Âià. Un thème écrit par Tāne a Raapoto. "Il a voulu remettre en valeur le terme Âià (...)A sa manière il a voulu donner plusieurs définitions à Âià . Les réponses se trouvent dans le spectacle", précise Teraurii Piritua, chef de troupe Ori i Tahiti.

Depuis six ans, le conservatoire artistique de Polynésie française choisit les troupes qui se produisent sur le marae. L'établissement s'occupe de tout ce qui est logistique. "On s'occupe de la billetterie, de la sécurité, de l'organisation par rapport au besoin du groupe (...) Tout ce qui tourne autour d'un spectacle", explique Fabien Dinard, directeur du conservatoire de Polynesie française
 

 
Publicité