Originaires des îles et bloqués à Tahiti, ils doivent encore patienter

coronavirus pirae
Originaires des îles et bloqués à Tahiti, ils doivent encore patienter
Originaires des îles et bloqués à Tahiti, ils doivent encore patienter ©Polynesie La1ere
Une vingtaine de Polynésiens regroupés à Tahiti ne peuvent toujours pas rejoindre leurs îles malgré l’allègement du confinement dans les archipels.
Le Haut commissaire et le président du gouvernement ont annoncé vendredi que les mesures de confinement seront allégées lundi 21 avril dans toutes les îles à l’exception de Tahiti et de Moorea où ont été recensés les 55 cas de covid 19.

Les mesures barrière et le couvre feu restent cependant de mise partout.

En revanche, les transports inter insulaires par voie maritime et aérienne demeurent interdits.

Depuis le 22 mars, Air Tahiti a suspendu ses vols commerciaux et les navettes maritimes sont limitées aux évacuations sanitaires et au transport de fret.

Une vingtaine de polynésiens originaires des îles sont bloqués et confinés à Tahiti dans un hôtel de Pirae. Ils sont très déçus de ne pas pouvoir regagner leurs îles et leurs foyers.
 
Originaires des îles et bloqués à Tahiti, ils doivent encore patienter
Les Outre-mer en continu
Accéder au live