Ouverture des frontières, un kit d’auto-prélèvement pour chaque arrivant

etat tahiti
Ouverture des frontières
©polynesie.la1ere
Le Président du Pays et le Haut-Commissaire ont détaillé les mesures qui entreront en œuvre le 15 juillet. Test obligatoire avant l’arrivée et après. Un kit sera remis à chaque passager qui aura l’obligation de se tester lui-même 4 jours après son arrivée.
 

1000 résidents sont rentrés, il n’y a eu que 2 cas


Depuis le 23 Avril, en 7 vols de continuité territoriale il y a eu le retour de 920 passagers résidents. Seuls 2 d’entre eux se sont révélés positif à la Covid après coup. Des individus qui n’avaient aucun signe apparent de la maladie et qui ont été reconfinés. Depuis aucun autre cas n’est apparu. Le système a montré son efficacité et permet aujourd’hui d’après les autorités de rouvrir les frontières de manière maitrisée.
 

Tracer


A partir du 15 juillet les conditions d’entrées vont évoluer. Il n’y aura donc plus de quarantaine mais le système doit permettre de limiter l’éventuel retour du virus.
Toute personne quelle que soit sa nationalité son âge en provenance de l’extérieur sera soumise aux mêmes règles.
Elle devra présenter un test négatif réalisé 3 jours avant l’embarquement.
Elle devra s’inscrire sur la plateforme internet Etis. Cette dernière sera mise en service le 11 juillet et permettra de tracer le voyageur pendant son séjour en Polynésie. En cas d’infestation les services de santé pourront facilement remonter le parcours et les éventuelles contaminations d’autres personnes.
 

Dépister


Elle se verra remettre un kit d’auto test à son arrivée à l’aéroport.  Ce test devra être effectué par chaque arrivant  4 jours après son arrivée.
ouverture des frontières
©polynesie.la1ere

Les gens seront rappelés à devoir faire le test. Ceux qui ne le feront pas seront sanctionnés.

Ici les personnes qui arrivent sont soumises à deux tests, je crois que nous somme le seul pays à le faire

Edouard Fritch, président de la Polynésie française

 

Isoler


Si un cas est détecté il sera isolé strictement dans un lieu dédié. Les éventuels malades dans les îles seront rapatriés sur Tahiti et systématiquement isolés. Difficile de dire combien de temps ces mesures resteront en œuvre mais elles sont nécessaires,  

Le président Fritch a estimé que le pays était aujourd’hui près à faire face au retour du virus. Le pays possède aujourd’hui 200 chambres hospitalières avec oxygène. 4 millions de masques vont arriver prochainement. 7000 tests sont en stock et des tests salivaires sont en commande. Ils permettront de diagnostiquer en une heure sans laboratoire d’analyses. Au total 1.5 milliards cfp a été investi par le pays pour l’équipement sanitaire et médical.
 

Protéger la population et éviter le chômage massif


Etat comme pays sont d’accord l’obligation de rouvrir les frontières car l’économie ne pourrait pas supporter le choc plus longtemps.

Notre première préoccupation est de protéger la population notre deuxième préoccupation c’est d’éviter le chômage massif dont les conséquences seraient bien pires  

Edouard Fritch, Président de la Polynésie française



 

La quarantaine est incompatible avec la reprise économique, nous cherchons un équilibre permanent entre sécurité et reprise économique

Dominique Sorain, Haut-Commissaire de la République


D’après eux les conditions sont aujourd’hui remplies et les protocoles efficaces pour permettre cette réouverture progressive et contrôlée.

Les vols vers l’Europe ont déjà repris. Les liaisons avec les USA sont en discussion. Les vols vers l’Asie et la Nouvelle Zélande ne devraient pas reprendre avant le mois d’Octobre.
 
Ouverture des frontières, un kit d’auto-prélèvement pour chaque arrivant
Ouverture des frontières, un kit d’auto-prélèvement pour chaque arrivant


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live