Putai Taae : "Le maire a droit à un véhicule de service."

justice papara
Putai Taae
Putai Taae se défend des accusations de la Chambre Territoriale des Comptes. ©C. DESO/POLYNESIE LA 1ère
Le maire de Papara, Putai Taae, répond aux conclusions de la Chambre Territoriale des Comptes. Dans son rapport, dont quelques extraits ont été publiés par Radio 1 ce lundi 10 décembre, la Chambre pointe « le retour de pratiques inadéquates » et des « dérives » au « caractère douteux ».
 
Point par point, le maire de Papara répond aux conclusions de la Chambre Territoriales des Comptes sur la gestion de sa commune. Un rapport que Radio 1 a pu se procurer avant sa présentation en conseil municipal et dont quelques extraits sont publiés ce lundi.
 

Un 4×4 à 7,7 millions de F

La Chambre note l'achat d'un véhicule de type 4x4 "de gamme élevée", fin 2015, pour un montant de 7,7 millions de F et attribué au seul service du maire.
"Le maire a droit à un véhicule de service. Il ne m'appartient pas," explique en tahitien Putai Taae. En français, c'est la directrice générale des services de la commune de Papara, Christelle Lecomte, qui apporte quelques précisions : "La procédure a été respectée. Il se rend avec dans les fonds de vallées, sur le terrain. Il lui faut un véhicule adapté." 
 

3,2 millions de F pour le Congrès des maires

La Chambre relève également un voyage à 3,2 millions de F pour une délégation d'élus, le maire et sa compagne, lors d'un Congrès des maires, à Paris.
Putai Taae justifie la présence de cinq élus lors de ce voyage par ce Congrès des maires. "J'ai payé le billet d'avion de ma femme", affirme-t-il. Pourtant, celle-ci est conseillère municipale sans délégation, note Radio 1. "Nous laissons le soin aux tribunaux de faire leur travail si toutefois il y avait quelque chose à reprocher au maire," ajoute Christelle Lecomte."Mais ce rapport est confidentiel, il n'a pas à être rendu public étant donné que nous ne l'avons pas encore présenté en conseil municipal." Le prochain conseil municipal est prévu le 19 décembre.

Enfin, le maire de Papara affirme que la commune a réalisé une économie de 60 millions de F sur cette année 2018. "Le budget a été rectifié en juillet 2018, suite aux premières recommandations de la CTC."
 

Rendez-vous devant les tribunaux

Côté justice, la commune a déjà été condamnée à 4 millions de F d'amende au début de cette année pour avoir attribué le marché de la démolition de l'école Apatea à une entreprise qui n'était pas la mieux-disante, "sur simple décision du maire", note la CTC.

L'affaire de prise illégale d'intérêts concernant les subventions à l'association Ia ora Papara devrait passer en justice en avril 2019.
Selon Radio 1, les enquêteurs soupçonnent que toutes les subventions perçues par l'association dont le président d'honneur n'est autre que le maire lui-même, aient en fait servi à "des voyages à Los Angeles du maire et de plusieurs de ses adjoints".
 
Putai Taae : le maire a droit à un véhicule de fonction
Les Outre-mer en continu
Accéder au live