Papeete, ville morte ou presque...

coronavirus tahiti
parc fermé
©Polynésie la 1ère
Des parcs vides, des rues désertes... La ville de Papeete est une ville morte après quinze jours de confinement. Tout ou presque est fermé. Un restaurant snack est encore ouvert à la vente à emporter. Une question de survie...
Ce samedi 4 avril est le 15ème jour de confinement. Cela fait déjà trois weekend que les espaces publics sont déserts. Il n’y a plus de baigneurs sur les plages, ni de promeneurs dans les parcs et dans la ville de Papeete.

L'économie est en pause, c'est en tout cas le sentiment des rares personnes qui travaillent. "On reste ouvert tous les jours du moment que les ventes à emporter sont autorisées", explique Tahema, qui tient le seul restaurant snack encore ouvert du centre-ville. La fréquentation a clairement chuté depuis le début de la crise sanitaire, elle a donc choisi de rester ouvert pour éviter de mettre la clé sous la porte.
 

Interview