La clinique Cardella évacuée d'urgence suite à un déversement de produit toxique

pompiers papeete
Evacuation de la clinique Cardella
©Polynésie 1ère
La clinique Cardella est actuellement en train d'être évacuée d'urgence. De l'acide peracétique, produit fortement irritant, s'est déversé dans un couloir au rez-de-chaussée.


La clinique Cardella a été évacuée mardi 21 mars dans la matinée. Une odeur de vinaigre a envahi la rue Cardella. Un produit s'est répandu en grande quantité sur le sol. Les pompiers sont actuellement en intervention pour aérer et nettoyer afin d'évacuer les vapeurs.
La clinique Cardella évacuée d’urgence suite au déversement d’un produit toxique


Seules les personnes présentes au rez-de-chaussée ont été évacuées. Pas de commentaire de la direction pour le moment sur la nature du produit et les circonstances de l'incident.

Un magasinier aurait fait tomber accidentellement un produit désinfectant près du bureau de consultation, au rez-de-chaussée. Ce produit concentré serait de l'acide peracétique servant à nettoyer le matériel médical. La femme de service venue pour nettoyer a été prise de vomissements. 

L'acide peracétique est un acide faible et agent oxydant très puissant utilisé dans le domaine médical. Il est utilisé comme désinfectant ou stérilisant. Cette molécule est très soluble dans l'eau, l'alcool et l'éther. 

Sa manipulation impose de porter au moins des gants et des lunettes de protection. Toxique pour la peau, les yeux et les muqueuses, il peut induire une colite aiguë chez les personnes qui y seraient exposées.

Evacuation de la clinique Cardella
©Lucile Guichet
Evacuation de la clinique Cardella
©Lucile Guichet
Evacuation de la clinique Cardella
©Lucile Guichet
evacuation clinique cardella
©Polynésie 1ère
evacuation clinique cardella
©Polynésie 1ère


Toxicité de l'acide peracétique
Son caractère toxique pour la peau est modéré une fois dilué, mais il est plus aigu pour les muqueuses. Les désinfectants à base d'acide peracétique sont en France vendus avec un taux en matière active de 800 à 3 500 ppm. Lui sont associés des inhibiteurs de corrosion.

La matière active pure est par contre hautement toxique pour la peau, les yeux et les muqueuses (qui sont immédiatement brûlés par le produit).

Sa manipulation impose de porter au moins des gants et lunettes de protection, et d'en traiter les résidus conformément à la législation en vigueur.

Dans le domaine médical, les résidus de solution à base d'acide peracétique doivent notamment être soigneusement éliminés (par rinçage et séchage) du matériel ayant subi une stérilisation à froid, car pouvant par exemple (tout comme pour le glutaraldéhyde autrefois utilisé en solution à 2%) induire une Colite aiguë (colites chimiques accidentelles, parfois sévères) chez les patients qui y seraient exposés25.

Le personnel responsable de la désinfection à froid (des endoscopes notamment) doit aussi être protégé de l'exposition à ce produit.

(WIKIPEDIA)
Les Outre-mer en continu
Accéder au live