Commerces : dernier week-end avant les fêtes

consommation papeete
noel achats / sapin / commerces
©Polynésie la 1ère

Il y avait du monde dans les rues de Papeete, ce dimanche. Certains commerçants avaient décidé de miser sur le dernier week-end avant Noël. Résultat : des magasins pas bondés mais qui ont réalisé de bons chiffres d'affaires.
 

Des enseignes ouvertes un dimanche... C'est si rare de voir la ville animée en ce jour. Malgré une communication timide, les commerçants sont en général satisfaits de cette ouverture. "Finalement, oui, ce matin de bonne heure, il y avait très peu de monde puis les gens sont arrivés", admet Corinne, directrice de magasin. "On a quand même du passage (...) Il faut habituer la clientèle locale à ce que les commerces soient ouverts le samedi et dimanche", affirme de son côté Anne-Marie, commerçante. D'ailleurs, les clients sont dans l'ensemble agréablement surpris. 

Au centre Vaima, ce sont surtout les petites boutiques qui ont ouvert en ce dimanche d'avant Noël. Les grosses enseignes, elles, sont restées fermées. "Quand on a des salariés, il faut payer les heures supplémentaires, donc c'est un coût. Durant cette période un peu compliquée, on est assez réticent à ouvrir", explique Soumia, membre de l'association des commerçants du Vaima. Quelques marches plus bas, la caverne d'Ali Baba rassemble des artisans fortement impactés par la crise car privés de salon. "Tout a été annulé (...) J'ai eu l'opportunité d'être ici alors je suis contente", confie Armelle, artisane. 

Autre commerce ouvert, une librairie qui propose une surface dédiée aux loisirs créatifs. Ici, les clients sont en plus attirés par des prix revus à la baisse. "On a proposé aujourd'hui une promotion spéciale. On est très satisfait", souligne Myrenda, directrice de magasin. Enfin, dans les grandes surfaces, personne n'est étonné de voir du monde. Reste que le chiffre d'affaires sera meilleur que les années précédentes car les clients ont dépensé leur argent localement. "Il y a du monde à partir de 9h-10h. C'est beaucoup les cadeaux et les jouets qui ont marché très fort cette année", précise Soizic, responsable commerciale. 

 

 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live