polynésie
info locale

Dernière bringue au Kik's

vie locale papeete
Kikiriri fermeture
©Polynésie la 1ère
Ce fut une fête mémorable pour la dernière du bar-dancing du Kikiriri. Samedi soir, des dizaines d'habitués et d'anciens se sont retrouvés pour la dernière bringue de ce haut-lieu de la nuit polynésienne.
Nombreux sont ceux qui sont venus faire la fête une ultime fois dans cette institution des nuits de la capitale polynésienne… à tel point que la rue a été fermée à la circulation !

La majorité des musiciens qui s'y sont produits au fil des ans ont été invités. Parmi eux, un monument de la musique tahitienne, Maika. Il a été le premier à se produire au Kikiriri. Samedi soir, il est donc remonté sur scène, puis a confié à Inatio Raveino, sa nostalgie des soirées d'antan :

« J’ai passé des soirées merveilleuses avec le Royal Kikiriri. »


Maika a fait danser une dernière fois de nombreux fidèles du Kik's, qui ne voulaient pas rater l'événement :

« On vient de Moorea pour cette dernière soirée. »

Dernière bringue au Kik's

Le Kikiriri ne ferme pas complètement. Le bâtiment va être scindé en deux. Le dancing disparaît, mais le bar devrait rouvrir.

 
Publicité