publicité

Les deux fare pote'e du front mer brûlés

De part et d'autre du front de mer de Papeete, deux fare pote'e sont partis en fumée ce week-end. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de ces incendies. Le front de mer avait été inauguré en juillet dernier, après 272 millions de Fcp de travaux.

Les deux fare pote'e du front de mer de Papeete ont flambé en 24h d'intervalle. © Heaven Hani Chassaniol/Teiva Tahiti Ribet
© Heaven Hani Chassaniol/Teiva Tahiti Ribet Les deux fare pote'e du front de mer de Papeete ont flambé en 24h d'intervalle.
  • L.G
  • Publié le
Le premier, tout neuf, au niveau de l'ancienne gare de trucks du front de mer, a brûlé dans la nuit de vendredi à samedi 3 novembre.
Dans un communiqué, le ministre de l'équipement, René Temeharo, "indigné [...] des dégâts causés", indiquait d'un groupe de jeunes identifiés à proximité avait été interpellé, "grâce aux caméras de vidéo surveillance", précise-t-on du côté de la mairie. 

Mais dimanche soir, un second fare pote'e est à son tour parti en fumée, cette fois près des bateaux. Là encore, une enquête est en cours et un suspect a été placé en garde-à-vue ce lundi matin.
Un des deux fare pote'e brûlés ce week-end, interdit au public en attendant ses réparations. © A. TARAHU/POL1ère
© A. TARAHU/POL1ère Un des deux fare pote'e brûlés ce week-end, interdit au public en attendant ses réparations.

Une enquête est en cours pour déterminer s'il s'agit d'un acte volontaire ou d'une cause accidentelle. Cette affaire est prise très au sérieux car il n’est pas question de laisser un pyromane dans la nature.

L'aménagement du front de mer, inauguré en juillet dernier, avait coûté 272 millions de Fcp.

Il n'y a aucune victime.
 
les deux fare potee du front de mer brulés
les deux fare potee du front de mer brulés

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play