polynésie
info locale

La ville de Papeete deviendrait-elle un camp retranché ?

vie locale papeete
La ville de Papeete deviendrait-elle un camp retranché ?
©Taaroa Tapu
Un habitant de Papeete trouve qu'elle "ressemble de plus en plus à une forteresse". Photos à l'appui, sur sa page Facebook, Taaroa Tapu fait part de son étonnement de voir autant de grillages et de barreaux érigés dans la capitale. Au point, qu'un jour, les habitants devront vivre dans la montagne.
Pour Taaroa Tapu, habitant de Papeete et internaute, Papeete commence à ressembler à une prison, voire à un poulailler ! Bref, il commence à se sentir à l'étroit, gêné par des barrières qui l'empêchent d'aller là où bon lui semble. Sa crainte est qu'un jour les habitants soient obligés d'aller vivre en montagne, tellement la ville ressemblera à un camp retranché. Au-delà de la question de sécurité, ce constat mérite qu'on s'y penche.

Voilà reproduit en intégralité sa réflexion :

"On avait l'habitude d'aller à la digue le week-end et voila qu'ils érigent un grand portail au pont de Motu Uta pour fermer l’accès.
Il est interdit de se mettre sur les enrochements pour pêcher au parc de Paofai.
De même si l'on veux pêcher au bout des pontons recevant les bateaux face à l'Office du tourisme, ils ont carrément érigé des pics en fer agressifs et ressemblant à des barreaux de prison.
Voila que maintenant sur la place Vaiete, ils ont installé des grillages poulailler avec un portail à chaque extrémité et vous devinez qu'à terme, ils seront cadenassés !
Les habitant de Papeete sont enfermés dans leur propre ville et bientôt repoussés dans les montagnes !
Tous cela pour le touriste qui ne dépense rien en ville et cela profite au territoire avec les taxes et loyers des bateaux !
Dernière nouveauté, moi résident de Papeete au front de mer, je ne peux plus me garer devant chez moi car tous les stationnements à partir du Rétro jusqu'au 3B sont petit à petit transformsé en stationnement pour bus, taxis et cars touristiques !
Déjà que Papeete se vide des ses habitants parqués dans les vallées et les commerces exsangues ou en faillite...
Y a-t-il des personnes qui comme moi voudraient voir disparaître toutes ces herses métalliques de 2 mètres tout le long du port de Papeete et ce grillage poulailler de Vaiete ?
Aller à la digue en famille le dimanche ?
Se promener sur le port après un steak frite à Vaiete ?
Ou tout simplement accéder à la mer de n'importe quel endroit de Papeete ?
Proposons des idées : les paquebots sous douane à Motu Uta comme ça les touristes seront en sécurité, les conteneurs de marchandises à Arue, et les hydrocarbures à Taravao.
Et rendons la ville aux habitants en faisant un port de plaisance comme dans tous les ports touristiques sans barbelés...
Pour ceux qui sont d'accord pour une pétition, attendons de voir si les gens sont prêts à se mobiliser, genre 1000 "j'aime"...
S'il n'y a personne qui pense comme moi alors tant pis pour les Polynésiens des générations futures, et nos enfants vivront un jour parqués dans les montagnes comme à Hawaii..."

La ville de Papeete deviendrait-elle un camp retranché ?
©Taaroa Tapu

La ville de Papeete deviendrait-elle un camp retranché ?
©Taaroa Tapu

La ville de Papeete deviendrait-elle un camp retranché ?
©Taaroa Tapu

La ville de Papeete deviendrait-elle un camp retranché ?
©Taaroa Tapu

Publicité