Des photos de nus, non identifiés, retrouvées dans l'ordinateur du prêtre de Ste Thérèse

justice papeete
image d'illustration
Des images de nus ont été retrouvées par les enquêteurs dans l’ordinateur du prètre ©Polynesie La1ere
Alors qu’il est ressorti libre du bureau du juge d’instruction avec le statut de témoin assisté le samedi 9 mars 2019, nous en apprenons davantage sur les circonstances qui ont conduit le juge d’instruction à ne pas mettre en examen le prêtre de la paroisse de Sainte-Thérése.
 
Au cours de la perquisition effectuée il y a quinze jours par la DSP, des photos pédopornographiques ont été trouvées dans l’ordinateur de l’homme d’église. Les adolescents ne sont pas identifiables car leurs visages n’apparaissent pas sur les clichés. Seuls les corps nus sont visibles.

Les victimes interrogées auraient soutenu qu’il s’agissait bien de leurs photos. Toutefois, il faudra l’intervention d’un médecin pour confirmer ou démentir cette information.

Mineurs au moment des faits, ils auraient raconté que lors d’un voyage effectué aux Etats-Unis, le prêtre leur aurait fait boire de l’alcool. Réponse de ce dernier, ce sont eux qui se sont procuré l’alcool.
Le témoin assisté :
Le témoin assisté désigne le statut de la personne qui est mise en cause au cours d’une instruction judiciaire, mais à qui il n’est pas directement reproché d’avoir commis d’infraction. Il s’agit d’un statut intermédiaire entre celui de mis en examen et celui de simple témoin.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live