Réforme de la PSG : le syndicat des retraités durcit le ton

social papeete
Réforme de la PSG : le syndicat des retraités durcit le ton
Réforme de la PSG : le syndicat des retraités durcit le ton ©Polynesie1ere
Une cinquantaine de personnes du syndicat de défense des intérêts des retraités anciens et futurs, le SDIRAF ont manifesté jeudi 15 juin dans la matinée entre le parc Paofai et la présidence.
Emile Vernier, président du syndicat, demande à l'Etat de verser à la Polynésie française une rente annuelle de 25 milliards de francs cfp correspondant aux frais occasionnés en matière de santé, supportés notamment par l'hôpital. Les membres du SDIRAF ont été reçus par le président Fritch et le conseiller Luc Tapeta.  La question de la PSG 2 a également été abordée. Emile Vernier et son mouvement refusent que l’on touche aux retraites, ils attendent des réponses et menacent de passer à l’action.
Réforme de la PSG : le syndicat des retraités durcit le ton

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live