Parlement, avec qui travaillent les élus Tapura ?

parlement tahiti
parlementaires tapura
©polynesie.la1ère
Paris - Les 3 parlementaires Tapura ont pris leurs marques dans leur nouveau ou ancien groupe et au sein de leurs commissions. On fait le point sur le choix de leurs affiliations.
 

Maina Sage


La députèe de la 1ère circonscription, ex-UDI, ne siège pas chez les marcheurs mais dans un groupe satellite "Agir ensemble", du nom du mouvement crée par Franck Riester, l'ancien ministre de la culture. 
"Agir ensemble" est le 3ème pilier de la majorité présidentielle aux côtés d'En marche et du MoDem. Le 5ème groupe devant l'UDI.
Avec ses 271 députés, la République en marche a perdu la majorité absolue au Palais Bourbon. Les 19 membres d'Agir ensemble se veulent constructifs. Ils veulent aussi peser dans le débat.
Maina Sage est une nouvelle fois, membre de la commission du développement durable et de l'aménagement du Territoire.

Pour le Sénat, les affinités parlementaires ont réellement pris corps à Paris. Après de nouvelles discussions avec la délégation polynésienne conduite par  les présidents du Pays et de l'Assemblée. C'est ce que nous a expliqué depuis la capitale, la sénatrice Lana Tetuanui.
 

Teva Rohfritsch


Le nouveau sénateur a rejoint le groupe de la République en marche rebaptisé RDPI pour marquer sa volonté d'élargir la majorité présidentielle. Le rassemblement des démocrates progressistes et indépendants est un groupe formé autour de Sébastien Lecornu et de Jean-Baptiste Lemoynne, élus sénateurs mais toujours respectivement ministre des outre-mer et secrétaire d'Etat au tourisme. A la fin du mois, ils seront suppléés. Ils ne retrouveront leurs sièges qu'une fois avoir quitté le gouvernement.
Le RDPI est la 4ème formation au Sénat. Elle compte 23 membres dont 8 ultramarins.
Teva Rohfritsch est membre de la commission des finances.
 

Lana Tetuanui


La sénatrice réélue reste aux côtés de l'Union Centriste. Pour elle, c'est la clè de la visibilité politique de la Polynésie française, la meilleure configuration - nous a t'elle précisé - pour que les dossiers du fenua soient portés par une très large majorité. Une majorité détenue par les Républicains et ses alliés centristes. Renforcèe au lendemain des Sénatoriales. C'est 202 sénateurs sur 348.
Une majorité sur laquelle la Polynésie peut compter pour réduire les fractures et inégalités territoriales au sein de la République. 
La Sénatrice Lana Tetuanui a de nouveau, intégré la commission des lois.

L'ex-députée Tapura Nicole Sanquer continue de siéger au sein du groupe UDI
C'est toujours la gauche démocrate et républicaine pour le député souverainiste Moetai Brotherson.

La reprise des travaux en séance publique à l'Assemblée nationale a eu lieu hier (jeudi 8 octobre). Ce sera le 13 octobre au Sénat. Parmi les gros dossiers inscrits à l'agenda de deux Chambres d'ici à la fin de l'année : le projet de loi de finances pour 2021 qui inclut le plan de relance national et son volet pour l'outre-mer.


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live