Partis pour le black friday à Los Angeles, ils reviennent avec de l'ice

trafic de drogue tahiti
trafic d'ice
©polynésie.la1ère
Comme nous vous l'annoncions, le jeudi 02 décembre, les douaniers ont saisi, à l'aéroport, de l'ice sur un passager en provenance de Los Angeles. Cinq boudins de méthampétamine ont été trouvés dans sa valise.

Nous vous le révélions, ce dimanche 05 décembre, lors du contrôle à l'aéroport de deux passagers en provenance de Los Angeles, les douaniers ont trouvé de l'ice sur l'un d'eux. Dans un communiqué, le procureur de la République précise dans quelles circonstances cette découverte s'est faite, le jeudi 02 décembre.

Dans la valise de l'homme identifié comme la " mule ", la drogue était conditionnée en cinq boudins, pour un total de 443 grammes d'ice. Après leur retenue douanière, les deux suspects ont été remis à la section de recherches de la Gendarmerie. Outre les deux trentenaires, les enquêteurs ont également interpellé un homme de 47 ans. 

Dans un communiqué, Hervé Leroy, le procureur de la République indique que " les investigations ont établi que ces trois hommes s'étaient rendus à Los Angeles pour le « black Friday » ". L'un des trentenaires a voulu faire " une importation d'ice d'opportunité en achetant une quantité significative " et a recruté " une « mule » qui devait être rémunérée en ice ". Le troisième homme a servi de " chauffeur " dans cette transaction d'ice achetée à un intermédiaire mexicain. 

Les poursuites 

 

À l'issue de leur garde à vue, ils ont été présentés au parquet. L'organisateur et la " mule " sont poursuivis pour détention, acquisition, transport importation de stupéfiants, contrebande, association de malfaiteurs. Le chauffeur pour complicité de détention, acquisition, transport, importation de stupéfiants, contrebande.

En attendant leur procès, les trois suspects ont été placés en détention provisoire. Ils seront jugés en comparution immédiate à délai différé. Ils encourent 10 ans de prison, une amende de près de 895 millions de francs, une amende douanière égale à la valeur marchande de la drogue et la confiscation de tous leurs biens mobiliers et immobiliers.

Hervé Leroy précise qu'en " un an c'est le septième dossier de trafic d'ice orienté en comparution immédiate à délai différé. Six dossiers ont déjà été jugés selon cette procédure, plus de 100 millions de francs en valeur au titre des avoirs criminels ont été confisqués par le tribunal correctionnel en 2021 en vertu de cette procédure rapide ".