Plongée dans le monde des plantes utiles

agriculture tahiti
plantes utiles livre
©Polynésie la 1ère
Un livre collaboratif sur les plantes utiles du Pacifique. L’objectif : recenser les plantes de la région et leurs différentes utilisations pour permettre aux lecteurs d’en faire bon usage. Nous avons suivi les instigateurs du projet dans leur quête des trésors de Polynésie.

Ils sont au milieu d’un jardin tropical. Ici, Philippe et Sofia recherchent des plantes dites utiles. L’idée : les recenser dans un livre pour mieux les faire connaître. "Ce légume feuille est à la fois alimentaire et médicinal. Il a un rôle préventif très important pour le diabète. Cette petite sauge-là, elle est aussi super d'un point de vue médicinal. On peut à la fois l'ajouter dans une salade et elle a plein de vertus anti-inflammatoire, anti-bactérien, anti-viral, anti beaucoup de choses", explique Philippe, auteur du livre collaboratif "100 plantes utiles du Pacifique". 

Ensemble, ce passionné de botanique et cette photographe partent à la rencontre des gardiens de faapu de Tahiti où se cachent mille et un trésors. Comme celui de Michel à Mataeia. "On a des espèces qui sont très rares sur le territoire (...) On a différents arbres qui sont exceptionnels et qu’on entretient, qui ont prospéré et qui sont devenus vraiment pour nous des sources de bienfaits. On va essayer de les multiplier, de les reproduire pour pouvoir en distribuer et permettre à d’autres personnes d'en bénéficier aussi", confie Michel, le propriétaire de ce jardin d'eden. 

Rien n’est inutile, tout est réutilisé

 

Bienfaits médicinales mais pas seulement… Certaines plantes sont aussi utilisées pour la cosmétique ou la cuisine. Maeva a fait de son jardin un véritable garde-manger. "Ça c’est de la baselle, on apelle ça aussi des épinards de malabard. On cueille les feuilles et on les mange comme des épinards, comme du fafa", confie cette amoureuse des plantes qui entretient quotidiennement son jardin situé à Punaauia. 

Rien n’est inutile ici, tout est réutilisé. C’est d’ailleurs le fil rouge du livre collaboratif : montrer l’utilité de chaque plante. "L’idée, surtout au-delà de l’information botanique sur les plantes, c'était d'illustrer les usages. Et, l'usage alimentaire est central. Quand on est dans un projet de lancer un livre, on va se tourner vers ceux qui ont pratiqué et expérimenté l'usage alimentaire de ces plantes", précise l'auteur du livre et initiateur du projet. 

Cet ouvrage permettra d'inscrire dans le temps ces connaissances immuables. Des cultivateurs de Wallis-et-Futuna mais aussi de Nouvelle-Calédonie apporteront leur contribution à ce livre "100 plantes utiles du Pacifique", qui paraîtra en janvier prochain. 

©Polynésie la 1ère