De plus en plus d'habitants quittent la Polynésie

société tahiti
Centre-ville de Papeete
Centre-ville de Papeete ©Polynésie 1ère
Le bilan démographique de l'année 2015 est morose pour le fenua. Crise économique oblige, les femmes font de moins en moins d'enfants, ce qui compense à peine le départ d'un nombre croissant d'habitants.

Au 31 décembre 2015, 272 800 personnes résident en Polynésie française. Par rapport au 31 décembre 2014, la population a augmenté de 1 030 personnes, soit + 0,4 % en un an, une croissance plus faible que les années précédentes.
L’accroissement de la population est ralenti par une natalité historiquement basse et une hypothèse de déficit migratoire élevé. La fécondité marque très nettement le pas en 2015, en baisse continue depuis deux décennies. L'accroissement de la population est beaucoup
plus faible qu’au cours des années 90 où la croissance atteignait 1,9 % par an en moyenne.
La Polynésie française est toujours en transition démographique.