Politique pénale répressive accrue vis-à-vis des violences conjugales

justice tahiti
Politique pénale répressive accrue vis-à-vis des violences conjugales
Politique pénale répressive accrue vis-à-vis des violences conjugales ©Polynesie1ere
Aux côtés des associations d'aide aux victimes, la gendarmerie et les magistrats ont décidé de se montrer beaucoup plus ferme vis-à-vis des violences conjugales.
 La répression des agressions intra familiales constituera désormais un axe prioritaire de la politique pénale.  Des officiers de police judiciaire ont le statut de référents au sein des brigades polynésiennes, ceux de Tahiti et de Moorea se sont réunis pour la première fois mercredi.  Il a été décidé que les comparutions immédiates seront désormais plus nombreuses.

José Thorel, procureur de la République
Politique pénale répressive accrue vis-à-vis des violences conjugales