1er décembre : le pass sanitaire effectif depuis minuit

coronavirus polynésie française
61a83b97647e5_2021-12-01-patita-pass-sant-chpf-frame-19842.jpg
Le pass sanitaire est obligatoire dans un certain nombre de lieux. ©Polynésie la 1ère
A partir du 1er décembre, le pass sanitaire devient obligatoire en Polynésie française, dans un certain nombre de lieux. Il l'était déjà pour voyager.

Le pass sanitaire a déjà été instauré le 22 novembre 2021 pour les déplacements au départ de Tahiti, Moorea et Tetiaroa vers les îles Sous-le-Vent. Ce dispositif permet de sécuriser les îles éloignées et d'agir contre la falsification des documents prouvant le statut sanitaire. 

A partir d’aujourd’hui, le pass sanitaire est mis en place dans de nombreux établissements ou pour certaines activités. Il vise à limiter les risques de diffusion épidémique, minimiser la probabilité de contamination dans des situations à risque, et donc la pression sur le système de soins, tout en permettant de maintenir ouvertes certaines activités ou lieux en complément des protocoles sanitaires propres à chaque secteur.

A l'hôpital, dans les foires et les discothèques

Il sera exigé de manière systématique à l'entrée des foires et des fêtes foraines. Même protocole pour les visiteurs du Centre Hospitalier de Taaone par exemple. En revanche, les contrôles seront un peu moins sévères pour les donneurs de sang ou les entrées urgentes.  

Il sera également demandé à l'entrée des discothèques, pour accéder aux pirogues de bringue, aux salles de concert. 

Plus de détails sur le site du Haut commissariat.

Pour mémoire, en Polynésie lorsqu’il est exigé, le pass sanitaire est obligatoire à partir de 12 ans et 2 mois et s’applique également aux étrangers en séjour sur le territoire.