À genoux ou sans planche : l'insolite du championnat de surf

surf polynésie française
surf
©Pol.1
La troisième étape du Tahiti open tour de surf s’est achevée le 21 novembre à Papenoo, après deux jours de compétitions. 80 participants se sont affrontés dans 7 catégories différentes. Parmi elles, le kneeboard, le dropknee et le body surf, des catégories de glisse moins connues...

Le Tahiti open tour - troisième étape du championnat de surf de Polynésie - s’est achevé le 21 novembre à Papenoo. Une compétition de deux jours organisée par l’association Tahiti Surf Club, sous l’égide de la Fédération tahitienne de surf. Environ 80 riders se sont affrontés dans sept catégories différentes. Parmi ces catégories, trois sont très peu connues : le kneeboard, le dropknee et le body surf. 

Le kneeboard consiste à surfer à genoux sur une planche, plus large qu'une simple planche de surf.

kneeboard
Taimoana Chaulet en kneeboard. ©Pol.1


Lorsque le sportif surfe avec un seul genou sur un bodyboard, il s'agit de la catégorie dropknee.

dropknee
Taoahere PAO en dropknee. ©Pol.1


Et enfin, le bodysurf fait également partie des catégories en compétition. C'est un type de surf localement connu sous le nom de "fa'ahe'e tino" - traduisez surfer avec le corps.

bodysurf
Henarii HOFFMANN en bodysurf. ©Pol.1

 

Kaline Liénard et Marcel Bonno vous font revivre la compétition :