Accusé d'avoir tué, un jeune homme de 20 ans est jugé devant la cour d'assises

justice polynésie française
Premier jour de procès pour le jeune de 21 ans accusé d'avoir entraîné la mort d'un quinquagénaire à Moorea, le 13 décembre 2019. ©Polynésie la 1ère
Un jeune homme de 20 ans est accusé d'être à l'origine de la mort d'un quinquagénaire, le 13 décembre 2019, à Moorea. Il comparait aujourd'hui pour son premier jour de procès, devant la cour d'assises.

L'accusé de 20 ans est jugé pour vol avec violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Le procès a débuté le 23 mai 2022, trois ans après les faits. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité. 

« Je n’ai pas fait cela à ce monsieur », nie l'accusé. Ses premiers mots ouvrent la séance. 

Rappel des faits

Au moment des faits, la victime Charley Ariitai, âgé de 55 ans et sans domicile fixe, marche près du pont de Papetoai. L’accusé, alors âgé de 18 ans, s'approche du quinquagénaire pour lui demander de l’argent. Charley refuse. L’accusé lui assène alors un violent coup de pied au niveau de la tête, avant de lui dérober son sac à dos et de prendre la fuite. Charley décède le lendemain à 12h25 à l’hôpital, des suites de cette agression.

Violence et manque de communication

Le passé de l'accusé révèle des violences intrafamiliales dans sa jeunesse. Ce dernier consomme également du cannabis et de l'ice régulièrement. Ses proches évoquent des changements d’attitudes et des excès de colère, sous l’influence de la drogue.

Le jeune homme est déjà connu de la justice pour des faits de vols et de violences sur son ancienne concubine. Maintenu en détention depuis le 16 décembre 2019, son comportement en cellule est loin d'être exemplaire. Sept incidents sont enregistrés pour des coups sur ses codétenus et pour avoir été en possession de produits stupéfiants. La partie civile déplore une violence juvénile omniprésente et l'absence de dialogue.

Sollicités,les proches et la famille de l'accusé n'ont pas souhaité s'exprimer. 

Ce procès se tient sur trois jours. Une quinzaine de témoins doivent être entendus.