Nouveau renvoi de l'affaire du décès du docker

justice polynésie française
61a9895217bd3_off-assises-violences-avec-mort-pad-frame-473.jpg
Tribunal de Papeete ©NS
Le jugement de l'affaire du jeune docker de 33 ans qui avait perdu la vie sur son lieu de travail a une nouvelle fois été renvoyée ce matin, mardi 7 décembre au tribunal de Papeete.

10 longues années d’attente pour les familles de la victime et toujours pas de jugement. Le 3 juillet 2012, un employé de 33 ans de la société Cowan est tombé sous les roues d'un élévateur. La chute fut mortelle. L’accident s’est produit vers 21h15 au cours de manœuvres d’acconage pour le déchargement d’un navire porte conteneur. Le docker laisse derrière lui 4 enfants.

Au tribunal correctionnel ce mardi matin, 4 avocats représentant la société étaient présents. Cette fois-ci, le renvoi au 7 juin 2022 est lié à l'épidémie de Covid-19. C'est l’avocat d'Eric Malmezac qui n'a pas pu se déplacer en Polynésie.

Maître Muriel Merceron, avocate de la partie civile

La partie de la défense est désemparée, elle ne comprend pas ces nombreux renvois. Familles et enfants attendent une réponse pour enfin pouvoir faire leur deuil.