Atterrissage brutal aux Marquises, l'appareil d'Air Tahiti immobilisé

transports polynésie française
Conférence de presse Air Tahiti, 8 avril 2022. ©Polynésie la 1ère
Lundi 4 avril, un ATR Air Tahiti a été exposé à de fortes rafales descendantes, provoquant un atterrissage brutal à l'aéroport d'Atuona, à Hiva Oa. Finalement, l'avion a atterri sans encombres mais il est immobilisé sur place pour des vérifications techniques. Une quarantaine de rotations sont impactées sur les prochains jours.

Lundi 4 avril, un ATR Air Tahiti effectuait un vol Tahiti-Nuku Hiva-Hiva Oa-Tahiti. Lors de son approche sur Atuona à Hiva Oa, l'appareil a été exposé à des rafales descendantes de forte intensité, provoquant un atterrissage brutal mais parfaitement géré par les personnels navigants. Finalement, l'avion transportant 60 passagers a réussi à se poser sans encombres à Atuona. 

Cet aéroport, situé sur une colline à 451 mètres d'altitude, est connu pour ses conditions météorologiques particulières, notamment son aérologie et sa sensibilité aux vents. 

Perturbations à prévoir

Depuis l'incident, l'appareil (VT823) est immobilisé à l'aéroport d'Atuona pour des contrôles techniques approfondis, prévus lorsqu'un tel événement se produit. Six techniciens de Tahiti ont été missionnés pour évaluer l'état de l'ATR, qui doit revenir à Faa'a sans passagers pour des vérifications supplémentaires au Centre technique d'Air Tahiti. Les données du vol ont montré l'usure d'un atterrisseur de l'avion, due à un facteur de charge trop important. Le train d’atterrissage nécessaire a été commandé et devrait arriver en début de semaine prochaine. 

Un vol supplémentaire avait été programmé mardi afin de permettre aux passagers se trouvant à Hiva Oa, de poursuivre leur voyage vers Tahiti. Du fait de l'immobilisation provisoire de l'appareil, des perturbations sont à attendre pour les prochains jours. Une quarantaine de rotations sont impactées.

Air Tahiti espère réparer son appareil avant le week-end de Pâques.