Bateaux échoués aux Tuamotu : le démantèlement va commencer

environnement polynésie française
démantèlement bateaux
Le Shen Gang Shun 1. ©Gouvernement
Les habitants des atolls de Arutua et Anuanurunga vont bientôt pouvoir admirer l'horizon sans ces horribles carcasses de bateaux étrangers échoués sur le récif. Leur démantèlement est en cours. Pour cela, il a encore fallu débourser des centaines de millions cfp.

Le démantèlement du thonier Shen Gang Shun 1 échoué à Arutua va enfin pouvoir commencer. Cette opération coûtera au Pays 363 millions cfp, un montant considérable. L’opération durera entre 4 et 5 semaines selon les conditions météo et la houle qui peut affecter la stabilité de la barge.

Après des repérages à bord pour extraire les gaz emprisonnés qui résultent de la putréfaction des poissons restés en cale, qui n’avaient pas pu être retirés lors de la première tentative de sauvetage, l'équipe en charge de l'opération va aussi extraire ce qui peut encore l’être, cloisons, mobiliers, ustensiles divers, etc. et s’assurer qu’il n'y a plus de risque de pollution.

démantèlement bateaux
Le remorqueur Koole 35 et sa barge chargés de ramener les morceaux du Shen Gang Shun 1 à Curaçao. ©Gouvernement

Elle va d’abord rechercher les réserves de carburants logés dans les cloisons et les planchers, pour transférer les carburants restants et mettra tout autour un barrage antipollution absorbant pour parer à toute fuite accidentelle.

Les moteurs, les câbles, les réseaux seront ensuite retirés.

Puis elle procédera au découpage du navire selon des tracés déterminés par le maître de sauvetage. Le navire sera découpé en une dizaine de morceaux, tractés sur la barge, la suite des opérations de découpage se faisant sur la barge, au sec. Les déchets seront amenés par la barge à Curaçao, une île hollandaise des Antilles, pour traitement.  

Pas un cimetière de bateaux 

Concernant enfin le Ping Tai Rong 49 échoué à  depuis le 23 juillet 2021, les opérations de dépollution ont commencé et le navire TAPORO 8 est arrivé des Gambier dimanche matin au port de Papeete avec à son bord les premiers déchets récupérés sur le thonier. 

Lundi ces déchets ont été rechargés par le prestataire qui effectue cette opération, à savoir la société Palascz.

démantèlement bateaux
Le Ping Tai Rong 49 sur le récif de Anuanurunga. ©Gouvernement

Le gouvernement l’a dit et le redit, "nous ne laisserons pas la Polynésie devenir un cimetière de bateaux, qu’ils soient locaux ou étrangers. Ils doivent assumer leur responsabilité". D'où cette saisie pour la première fois d'un thonier de passage à Tahiti, le Ping Tai Rong 316, appartenant à l’armateur du thonier Ping Tai Rong 49 échoué à Anuanurunga depuis le 23 juillet 2021.

La justice a fait droit en octobre 2021 à cette saisie et le Pays a obtenu de l’armateur le paiement d’une caution de 150 millions cfp qui servira à financer les opérations de déséchouement du navire, dans l’hypothèse où le Pays devrait une nouvelle fois se substituer au propriétaire défaillant et assurer à ses frais le coût des opérations de démantèlement. Pour l’heure le propriétaire n’a fourni aucun plan d’action.