Cachalot échoué aux Tuamotu, attention danger !

océan pacifique polynésie française
Cachalot échoué aux Tuamotu, attention danger
©Diren/Réseau Local d’Échouage

Un cachalot s'est échoué sur une petite plage de l’île de Kauehi, à Fakarava. Vigilance et prudence sont de rigueur.

La carcasse a été découverte il y a peu, par une équipe de volontaires, lors d’une « opération de ramassage des déchets sur les plages de l’île de Kauehi dans la réserve de biosphère de la commune de Fakarava », précise la Direction de l'environnement.

Risque d'explosion


Une fois avertie, la Diren a immédiatement contacté les autorités municipales de l’île. L'animal est dans un état de décomposition avancée. De ce fait, s'en approcher peut présenter un danger. Sous l’effet de la chaleur et des bactéries qui décomposent l’animal mort, la carcasse a tendance à gonfler jusqu’à exploser. Tavana Mathilda et tous les habitants de Kauehi ont pris leurs dispositions.

La Diren en a profité pour rappeler les consignes à suivre, en cas de découverte d’un animal blessé ou mort sur une plage ou le récif :

« Ne touchez pas l’animal : blessé, ses réactions sont imprévisibles ; mort, il est peut-être porteur de maladie.
Prévenez rapidement la brigade municipale de la commune concernée : chargé de la sécurité, tranquillité et salubrité publiques, le maire, par l’intermédiaire des agents de la police municipale, doit mettre en place un périmètre de sécurité autour de la carcasse.
Appelez le Réseau local d’échouage de Polynésie française au 40.47.66.49, disponible tous les jours, quelle que soit l’heure. S’il s’agit d’une espèce protégée par le code de l’environnement, la Diren vous donnera des instructions à suivre. »

En février dernier, toujours aux Tuamotu, c'était le cadavre d'un baleineau qui avait été découvert à Amanu.