Covid-19 : 17 décès en 24 heures

coronavirus polynésie française
covid
©Pol.1
Le carré épidémiologique du 2 septembre 2021 annonce 17 décès supplémentaires en 24 heures. Afin de lutter contre la propagation du virus, le confinement est prolongé jusqu'au 20 septembre en Polynésie française.

17 personnes sont décédées du covid-19 entre le 1er et le 2 septembre. Le carré épidémiologique du 2 septembre porte donc à 463 le nombre total de décès liés au virus en Polynésie depuis le début de l'épidémie. 321 personnes ont disparu entre le 30 mai 2021 et le 1er septembre 2021.

Au regard de la baisse du nombre de décès au 1er septembre, le ministre de la santé Jacques Raynal espérait une nouvelle tendance de stabilisation de l'épidémie. Mais les 17 nouveaux décès du jour montrent que la situation ne s'améliore pas. 
 

40% de vaccinés


Bonne nouvelle, en revanche du côté de la vaccination. Elle est en progression. Plus de 40% de la population dispose d'un schéma vaccinal complet. 141 224 personnes ont reçu leur première injection et 113 873 sont totalement vaccinées. La Polynésie a fait "un bond en avant", dixit Daniel Ponia, responsable des actions sanitaires dans les communes.

Le 1er septembre, les chiffres ont encore montré que 94% des patients en réanimation sont non-vaccinés ou présentent un schéma vaccinal incomplet. La majeure partie des personnes malheureusement décédées n’étaient pas vaccinées ou avaient un schéma vaccinal incomplet.
 

Nouvelles mesures


111 personnels soignants de France ont renforcé les rangs des équipes hospitalières en Polynésie depuis le 11 août 2021, dont 84 entre hier soir et ce matin. 

Le haut-commissaire Dominique Sorain a annoncé le 2 septembre, lors d'une conférence de presse, le prolongement du confinement actuellement en vigueur en Polynésie, et ce jusqu'au 20 septembre. 

covid
©Dir.santé