Covid-19 : les salles de sport pourraient-elles à nouveau fermer ?

sport polynésie française
Salle sport COVID
©Polynésie la 1ère
Alors que l’épidémie du variant Delta explose en Polynésie, le spectre d’une éventuelle fermeture des salles de sports inquiète les gérants.

18 établissement de Tahiti se partagent le marché du sport en salle, mais une partie n’a pas survécu : depuis l’an dernier, deux salles de sport ont fermé définitivement et deux autres sont en grande difficulté, confirme Guillaume Eugène, président du syndicat des salles de sport en Polynésie.


 

Salle sport COVID
Guillaume Eugène, président du syndicat des salles de sport en Polynésie ©Polynésie la 1ère


« Ça nous fait peur »


Ce rebond épidémique est alarmant. D’autant que les salles de sport avaient déjà été très affaiblies par six mois de fermeture au début de la crise. Les salles de sport pourraient-elles fermer de nouveau ?

Ça nous fait peur. Si les salles ferment, je ne sais pas si l’on réussira à rouvrir derrière.

Guillaume Eugène


Manu Buchin, gérant d’une salle de sport à Titioro, a perdu la moitié de ses adhérents à cause de la crise. Une nouvelle fermeture serait vraiment difficile à surmonter :

Si on nous demande de fermer, les impôts tombent [quand même]. Il n’y a pas de report ! 

Manu Buchin


 

Salle sport COVID
Les marquages au sol imposent la distanciation ©Polynésie la 1ère


De l'espoir ? 


Heureusement, tous n’ont pas vécu la crise de la même façon. À Papeete, une grande salle de sport occupant deux étages a ouvert ses portes en février dernier. La manager, Sandrine Bourdec est plus optimiste au sujet du maintien de l’activité :

On a eu une chance inouïe. On espère continuer jusqu’au bout et ne pas fermer.

Sandrine Bourdec


 

Des mesures contraignantes


Les mesures sanitaires du 31 Juillet n’ont pas vraiment secoué le monde des salles de sport. La règle des 4m2 d’espace par membres était déjà respectée dans les espaces fermées. Les compétitions ne peuvent avoir lieu qu'à huis clos.

Au total, 100.000 licenciés, toutes disciplines confondues chez les scolaires et de haut niveau, sont concernés par les mesures.