De l'engrais bio plutôt que chimique pour faire pousser l'or noir

agriculture polynésie française
61c62ee73a8a1_off-tahaa-agriculture-pad-frame-294.jpg
Un engrais 100% naturel. ©Polynésie la 1ère
La vanille de Tahaa cultivée à l'engrais biologique. Pour cela, une quinzaine d'agriculteurs ont été formés pour préparer un fertilisant naturel. Un réel tournant dans le secteur, qui selon une étude réalisée il y a 2 ans, utilisait de l'engrais chimique afin de faire pousser l'or noir.

Depuis maintenant 2 ans, une étude a été faite sur la vanille polynésienne, qui a montré que dans certaines plantations, les agriculteurs utilisaient des engrais chimiques. Pour éviter cela, l'EPIC vanille et la chambre d'agriculture avec son directeur Thomas Moutame ont dispensé une formation sur la préparation d'engrais dit "bio" à base de poisson, et d'autres produits naturels tels que l’EM (micro-organismes utiles) et de la mélasse.

61c62f246646e_off-tahaa-agriculture-pad-frame-677.jpg
Après cette formation, les agriculteurs ont pris conscience d'utiliser des produits bio pour cultiver leur vanille. ©Polynésie la 1ère

"L'utilisation de ces produits chimiques est une catastrophe pour la terre mais pas que pour l'homme. C'est la raison pour laquelle il fallait trouver une solution", a déclaré Thomas Moutame.

Une quinzaine d’agriculteurs y ont participé, le bilan est plutôt positif.