De la Flottille administrative à la Codim : les Marquises ont leur navette

transports maritimes polynésie française
navette Marquises
C'est la navette "te ata o hiva" qui a récupéré le corps du marin néo-zélandais et rapatrié sa compagne à Nuku Hiva. ©Polynésie la 1ère
La Codim, communauté de communes des îles Marquises (CODIM), dispose désormais d'une navette pour assurer le service public du transport maritime entre les six communes de l’archipel des Marquises. C'est le Pays qui lui a cédé.

Ca y est, après 6 ans, le Pays a officiellement cédé la navette Te Ata o Hiva à la Communauté de communes des Marquises...

Pour marquer cette cession, une cérémonie a été organisée à Hiva Oa, durant laquelle la Flottille administrative a officiellement remis les clés au nouvel équipage.

Désormais, la CODIM pourra assurer le service public du transport maritime, notamment dans les îles de Fatu Hiva, Tahuata, et Hiva Oa. L’objectif est d’offrir un service régulier et en toute sécurité pour les passagers et les marchandises. 

remise clés navette Marquises
Moment solennel, la remise des clés. ©Polynésie la 1ère

C'est d'ailleurs à bord de cette navette que les élèves seront rapatriés dans leurs îles respectives pour les vacances du mois d'avril. 

La navette Te Ata O Hiva a été construite localement par le chantier naval Nautic Sport Industrie (NSI) à Taravao et financée par le Pays. Mise à l’eau en décembre 2016, la navette a depuis été exploitée aux Marquises sud par la flottille administrative du Pays jusqu’à hier.