Depuis le 20 juin, le masque se porte différemment

coronavirus polynésie française
A Paris, on tombe le masque et on lève le couvre-feu. Et en Polynésie ?
©Polynésie la 1ère

La situation sanitaire ayant évolué sur le territoire, le haut-commissariat communique sur l'obligation du port du masque. Dans quel contexte faut-il encore le porter ? 

"Pour notre sécurité, le port du masque reste obligatoire dans les espaces publics clos tels que les commerces, les entreprises, les transports en commun, ainsi qu'en extérieur lorsque la proximité avec les autres et la fréquentation d'un lieu sont importants.

Il s'agit d'une règle de bon sens qui concerne les personnes de 11 ans et plus pour se protéger et protéger les autres.

consignes masque

 

À compter du 20 juin, les règles concernant le port du masque en extérieur sont adaptées afin de tenir compte de l’évolution positive de la situation sanitaire sur le territoire et de concentrer cette mesure de protection aux zones à forte densité de personnes.

Ainsi, l'obligation de porter le masque en extérieur est maintenue dans un périmètre de 50 mètres autour :

- des marchés, brocantes, vides greniers et fêtes foraines ;

- des aéroports, gares maritimes, abris-bus et dans les services de transport de voyageurs et dans toute file d’attente se formant dans ces lieux ;

- des lieux de culte au moment des cérémonies et des offices ;

- des établissements scolaires, crèches et garderies et des établissements de pratique d’activités sportives ou culturelles mais uniquement au moment des entrées et sorties des activités.

Cette obligation continue de s’appliquer lors des rassemblements sur la voie publique, des réunions ou activités à caractère professionnel, des cérémonies publiques, des visites guidées, des évènements accueillant du public assis organisés dans un lieu ouvert au public et des réunions électorales en plein air.

Le port du masque n’est plus obligatoire dans les espaces verts aménagés tels que les parcs publics et de loisirs, ainsi que sur les plages.

La dérogation pour les personnes en situation de handicap et les moins de 11 ans reste en vigueur."

chiffres covid
©Direction Santé