Descente de police à Vaitavatava : des paquets avec de la drogue saisis

trafic de drogue polynésie française
descente police saisie drogue
7 sticks dans cette boîte. ©Polynésie la 1ère
Descente surprise de la police dans le quartier de Vaitavatava ce matin. A l'aide de leur chien renifleur, les forces de l'ordre ont trouvé et saisi des paquets contenant des stupéfiants. Des riverains approuvent l'opération.

Près d’une quinzaine de policiers de la DTPN ont débarqué dans le quartier de Vaitavatava à Papeete. Il était 10h39 quand les représentants des forces de l’ordre se sont déployées par surprise dans ce quartier très connu pour la vente de stupéfiants.

Et ce n’est pas une première.

Avec eux, le procureur de la République Hervé Leroy et le commissaire divisionnaire Mario Banner.

descente police et saisie drogue
Contrôle dès l'entrée du quartier. ©Polynésie la 1ère

Sur place, une personne postée à l’entrée du quartier a d'abord été contrôlée. D'autres l'ont été par la suite.

Avec leur chien Power, tous les recoins et jardins ont été ratissés par les policiers.

Un paquet contenant autre chose que du paka a aussi été saisi :

descente et saisie police drogue
Dans la gueule du chien, un autre paquet contenant des stupéfiants. ©Polynésie la 1ère

Et 2 autres boîtes ont été repérées. L'une contenait 1 stick, et l'autre 7 sticks.

En tout, 15 sticks ont été récupérés par les policiers.

descente police saisie drogue
Les policiers ne sont pas venus pour rien. ©Polynésie la 1ère

Cette opération n'est pas passée inaperçue. Notamment par les habitants, dont certains l'approuvent. Selon eux, le trafic de drogue génère de l'insécurité dans le quartier :

habitante quartier

Un jeune, qui se dit lui-même consommateur, estime que cette descente de police doit faire réfléchir les parents trop laxistes avec leurs enfants :

jeune

Une énième opération de la police dans ce lotissement de Vaitavatava. Selon le procureur de la République, cette opération s’inscrit dans le cadre de politique globale de la prévention et de la répression de la délinquance.

D’autres quartiers ou lotissements devraient faire aussi l’objet de descentes surprise.