Deux cents mineurs sont victimes chaque année de violences en Polynésie

violence polynésie française
61988f88eba3f_deux-cents-mineurs-sont-victimes-chaque-annee-de-violences-en-polynesie.jpeg
Deux cents mineurs sont victimes chaque année de violences en Polynésie ©polynesie La1ere
A l’occasion de la journée internationale des droits de l’enfant, visite du centre d’accueil « Te maru pererau ».

La journée internationale des droits de l'enfant sera célébrée samedi 20 novembre. C'est en 1989 que l’ONU a adopté la convention relative aux droits de l’Enfant. Cette journée marque l'occasion de valoriser les actions menées par les enseignants et les éducateurs pour l'enfance, tout au long de l'année. Cette journée du 20 novembre entend rappeler que les enfants ont des droits et qu’il appartient aux adultes de garantir leur respect.En France, 50 000 enfants et adolescents sont victimes de maltraitance chaque année.

On compte annuellement en Polynésie plus de 200 mineurs victimes de violences.L'association Emauta présidée par Manutea Gay, gère six établissements destinés à les accueillir dont "Te Maru pererau", les "ailes protectrices" car le but est avant tout de les protéger.