Évolution des modalités de voyages au départ et à destination de la Polynésie française

coronavirus polynésie française
voyage et tests
Les modalités de voyages évoluent ©canva
Au regard de l’évolution favorable de la situation sanitaire, les tests sont supprimés pour les personnes vaccinées venant en Polynésie. Ils sont toutefois exigés pour transiter par les Etats Unis.

·   

  Déclaration de motif impérieux

 
La procédure liée à la déclaration de motifs impérieux sera supprimée pour les voyageurs de 12 ans et plus non vaccinés ou dont le schéma vaccinal est incomplet qui voyagent entre la Polynésie française et la France Hexagonale (dans les 2 sens).
Toutefois, cette règle ne s’applique pas pour les voyageurs non vaccinés voyageant entre la Polynésie française et les pays classés en zone orange* (dans les 2 sens) qui demeurent soumis à une déclaration de motif impérieux contrôlée par les compagnies aériennes à l’embarquement.
Les mineurs de moins de 12 ans sont dispensés de déclarer un motif impérieux et de test. Les mineurs de 12 ans et plus accompagnant un majeur vacciné sont dispensés de déclarer un motif impérieux.   ·        

Suppression des tests pour les voyageurs vaccinés 

Les personnes dont le schéma vaccinal est complet sont désormais exemptées de test antigénique ou RT-PCR.
Les voyageurs non vaccinés de plus de 12 ans en provenance d’un pays classé en zone verte ou orange et à destination de la Polynésie française devront réaliser un test RT- PCR de moins de 72 heures ou un test antigénique de moins de 48 heures.

Pour les déplacements entre la Polynésie française et la France Hexagonale (dans les 2 sens), les voyageurs non vaccinés pourront se munir soit d’un test RT-PCR de moins de 72 heures ou d’un test antigénique de moins de 48 heures soit d’un certificat de rétablissement délivré par une autorité médicale habilitée.
Les mineurs de moins de 12 ans sont dispensés de test.

À noter que tous les voyageurs en transit par les Etats-Unis doivent réaliser un test RT-PCR ou antigénique de moins de 24 heures, afin de se conformer à la réglementation américaine.