Henri Flohr : "Des familles sont réticentes à la vaccination et préfèrent rester dans le silence"

coronavirus polynésie française
61392902c58a6_new-invite-cafe-chapo-2021.jpg
Henri Flohr, maire de Hitia'a o te Ra ©Polynésie la 1ère
L'invité café du mercredi 8 septembre 2021 est Henri Flohr, maire de Hitia'a o te Ra.

Le maire de Hitia'a o te Ra fait le point de la situation sanitaire de la Covid-19 dans sa commune.

La commune composée de quatre communes associées : Hitia’a, Mahaena, Papenoo et Tiarei, s'adapte tant bien que mal à la situation actuelle.

Elle déplore une dizaine de décès depuis la vague du variant Delta.

Depuis février 2021, la campagne de vaccination contre la Covid-19 a débuté dans les communes associées.

Des guides sanitaires pour mobiliser la population

Le tavana compte beaucoup sur les guides sanitaires.

Les guides sanitaires effectuent un grand travail de sensibilisation sur l'importance de la vaccination. "Le seul moyen de protéger la famille est la vaccination" (...) "On essaye de convaincre des familles" (...) "On travaille dans les quartiers".

Malgré la rencontre avec la population, "des familles sont réticentes à la vaccination et préfèrent rester dans le silence".

La couverture vaccinale des habitants progressent lentement, près de 2 000 personnes sont vaccinées sur une population de 10 500 habitants.

Henri Flohr est interrogé en direct par téléphone par Ibrahim Ahmed Hazi : 

L'invité café : Henri Flohr - 08/09/2021