Herenui Tuheiava en route pour Miss France

miss polynésie française
Herenui Tuheiava en plein cours de culture générale avec Hinatea Colombani. ©Polynésie la 1ère
C'est la dernière ligne droite pour Herenui Tuheiava, Miss Tahiti 2022. Elle enchaîne les séances de coaching avant de s'envoler pour la métropole, le 13 novembre prochain. Là-bas, Herenui participera à l’élection de Miss France, prévue le 17 décembre à Châteauroux, au centre de l'Hexagone...

Herenui Tuheiava, 23 ans, a été élue Miss Tahiti le 24 juin dernier, devant 2 500 spectateurs. Depuis, la jeune femme d'1m77 enchaîne les shooting photos, les interviews et surtout les séances de coaching pour la grande aventure de Miss France.

Une élection qui demande énormément de préparation... Cette année encore, le programme est chargé pour Herenui Tuheiava. Il lui faut intégrer le plus de connaissances possibles avant le jour-J, avoir une bonne hygiène de vie et soigner son image. 

"Les journées sont intenses. Mais elles sont uniques et je prends plaisir à les vivre" confie la Miss. Son année de règne, Herenui compte bien en profiter à 100 %. C'est la raison pour laquelle elle a choisi de démissionner de son poste de chargée de communication... Car entre sa vie personnelle, ses cours en master 2 web marketing, les représentations officielles et la préparation à Miss France, la jeune femme n'a plus assez de temps pour son travail. "C'est un an de rêve qui ne se reproduira plus jamais... J'ai préféré revoir mes priorités pour le vivre à fond !" livre-t-elle.

Herenui reçoit les conseils de Matahari Bousquet, Miss Tahiti 2019. ©Polynésie la 1ère

Très investie, la reine de beauté suit des cours de culture polynésienne avec Hinatea Colombani, qui œuvre pour le rayonnement et la transmission de la culture polynésienne. Pour ses séances de sport, elle est chaperonnée par la coach Heitiare Tribondeau -et n'est pas peu fière des abdos qu'elle a obtenu au fil de ses efforts... Enfin, les miss expérimentées l'accompagnent et la conseillent pour l'élection de Miss France, qu'elles ont elles-mêmes vécue. 

Depuis une décennie, presque sans exception, Tahiti est représenté parmi les cinq finalistes à Miss France. "C'est une pression supplémentaire. C'est à toi de fournir les efforts pour figurer dans le top 5. Heureusement que le comité est là pour m'aider, ma famille, ma chaperonne..." avoue Herenui. 

Herenui s'exerce avec la coach Heitiare Tribondeau. ©Polynésie la 1ère

Il ne lui reste plus qu'à choisir minutieusement ses tenues et faire ses valises, direction Paris où elle va passer trois jours, avant de repartir en Guadeloupe pour un séjour d'intégration de deux semaines avec les autres candidates régionales. Le grand jour, ce sera le 17 octobre à Châteauroux... "J'ai envie de rendre fiers les Polynésiens qui ont voté pour moi, et pourquoi pas, leur ramener la couronne !

Bon courage Miss !