Intempéries à Pueu : une partie du pont a cédé

intempéries polynésie française
Une partie du pont de Pueu s'est effondrée ©Polynésie La 1ère
Les pluies torrentielles qui s’abattent sur les îles de la Société, et particulièrement sur Tahiti, ont fait quelques dégâts. C'est le cas à Pueu à la presqu'île, où une partie d'un pont a cédé. Ce qui a nécessité l’intervention d’urgence du ministère de l’Équipement. Les intempéries engendrent aussi fréquemment des coupures d’eau dans cette commune, obligeant les habitants à trouver un plan de secours. Reportage.

Suite à un affouillement, soit une dégradation produite par l’action de creusement de l’eau, une partie du pont de Pueu est fragilisée. La circulation doit être alternée sur une seule voie et les poids lourds sont interdits. Les riverains sont obligés de s’adapter.

"Pour aller au travail, on est obligé de laisser la voiture avant le pont et de rentrer à pied. Encore, moi, ça va j’habite juste là mais pour les gens qui habitent sur Tautira !(...) On avait déjà prévu de faire les courses quand on a vu que ça allait aggraver (...) On espérait que ce serait mieux avant lundi pour pouvoir aller au travail.", confie Raimana Punuataahitua, un riverain. 

Depuis 14h, le pont est fermé à la circulation. Selon le ministre de l’Équipement, les travaux de renforcement devraient durer 5h. Ils permettront aux 5 000 habitants de retrouver une circulation alternée d’ici ce soir. "Nous allons lancer un appel d’offres dès lundi : pour pouvoir ouvrir une nouvelle voie, un nouveau pont côté montagne, pour pouvoir laisser une double voie circuler, pour que nous puissions détruire complètement l’ouvrage existant pour pouvoir reconstruire. Pour une durée que nous avons estimée là ce matin, pour 3 semaines. ", explique le ministre René Temeharo.

Ça fait 3-4 jours maintenant, on se retrouve sans eau. Tous les jours, on va chercher de l’eau, pour la douche, pour le ménage, pour le quotidien.

Tuterai Manarani, un habitant

Mais au-delà de cette situation d’urgence, la commune fait aussi face à un problème récurrent : les coupures d’eaux lors des fortes pluies. Cela fait trois jours que les habitants doivent trouver un système D pour s’approvisionner en eau. "Souvent, on capte l’eau de la pluie ou on remplit l’eau à la source et on remplit dans les cubis ou dans les tonneaux. C’est comme ça, en fait, qu’on se débrouille ici. Ça fait 3-4 jours maintenant, on se retrouve sans eau. Tous les jours, on va chercher de l’eau, pour la douche, pour le ménage, pour le quotidien.", confie Tuterai Manarani, qui vit à Pueu depuis plus de 20 ans. 

Selon le maire de Taiarapu-Est, la cause du problème est toujours la même. "Nous sommes desservis sur des eaux en captage en surface des rivières. À chaque montée de l’eau due aux fortes intempéries, nous avons à déplorer de la casse. Le personnel a été sollicité et vite mis au pied d’œuvre pour que la distribution de l’eau soit rétablie", explique Antony Jamet, le maire de Taiarapu-Est. 

La situation a été rétablie au cours de la journée. Les habitants de Pueu à Afaahiti ont pu retrouver de l’eau courante à 16h