L'acteur Gaspard Ulliel décède suite à un accident de ski

décès polynésie française
Gaspard Ulliel le 19 mai 2016 au Festival de Cannes où il participait avec le film "Juste la fin du monde" de Xavier Dolan ©PASCAL LE SEGRETAIN / GETTY IMAGES EUROPE / FRANCEINFO
Il était une des "gueules" du cinéma français. Victime d'un grave accident de ski mardi 18 janvier dans la station de La Rosière en Savoie, l'acteur français de 37 ans, est décédé le lendemain à l'hôpital.

Le cinéma français vient de perdre l'un de ses plus grands talent, un acteur d'une élégance et d'une étrange beauté fauché en plein vol... L'acteur Gaspard Ulliel est décédé au CHU de Grenoble (Isère), où il avait été transporté après une chute à ski survenue mardi à 16 heures dans la station savoyarde de La Rosière, a annoncé son agent à l'AFP, mercredi 19 janvier.

Le comédien âgé de 37 ans avait été retrouvé inconscient sur le domaine skiable avec un important traumatisme crânien. Il ne portait pas de casque au moment de sa collision avec un autre skieur, a indiqué une source proche de l'enquête à France Bleu Pays de Savoie. Ce sont les secours de la CRS Alpes qui sont intervenus. Il avait été pris en charge pendant 1h15 sur place avant de pouvoir être évacué par hélicoptère à l'hôpital de Grenoble, selon les informations de France Bleu.

Une enquête ouverte

Le parquet d'Albertville, qui a ouvert une enquête, précise dans un communiqué que Gaspard Ulliel est entré en collision avec un autre skieur dans la station de la Rosière, sur le haut de la piste bleue "Tetras", alors qu’il venait de bifurquer vers la gauche, vraisemblablement pour rejoindre ses amis qui se trouvaient sur la piste "Gellinotte".

Selon "les premiers témoignages et des constatations réalisées sur place, les deux skieurs ont tous les deux chuté au sol. À l’arrivée des secours Gaspard Ulliel était immobile, inconscient dans la neige. L’autre skieur était indemne", précise le parquet. 

Une carrière fulgurante 

Le comédien de 37 ans avait connu une ascension fulgurante, marquée par deux César : le meilleur espoir masculin (en 2005 pour Un long dimanche de fiançailles) et celui du meilleur acteur (en 2017 pour Juste la fin du monde).

Un adolescent mystérieux dans Les Egarés, un poilu dans Un long dimanche de fiançailles, un styliste de renom dans le biopic Saint-Laurent, ou encore un écrivain fasciné par une femme mystérieuse dans Eva... Il avait joué aux côtés des plus grands comme Isabelle Huppert, Emmanuelle Béart, Audrey Tautou ou encore Gérard Depardieu, et devant la caméra d'André Téchiné, Bertrand Bonello ou Xavier Dolan.