L'association "Sourire à la vie" emmène plonger les enfants malades

santé polynésie française
enfants plongée
Les enfants atteints par le cancer en sortie plongée avec l'association "Sourire à la vie" ©Sandro Ly/Polynésie la 1ère
L'antenne de l'association "Sourire à la vie" vient tout juste d'être créee en Polynésie. Elle prend en charge les enfants atteints d'un cancer. L'un de ses objectifs est de guider les familles dans leurs démarches pour le traitement obligatoire dans l'Hexagone, mais aussi de redonner confiance aux jeunes malades à leur retour. Ce samedi, une sortie dans le lagon était organisée.

Les proches des enfants atteints du cancer préfèrent d’habitude les garder près d’eux pour les protéger. Ce samedi, cette sortie en mer a pour mission de leur redonner de l’assurance face à la maladie. "C'est souvent des enfants, naturellement, les parents ont envie de les surprotéger, de les garder un peu sous bulle, explique le Dr Hélène Gatto, pédiatre au CHPF. Alors que non, on essaie de leur dire qu'il faut qu'ils gardent au maximum une vie la plus normale possible."

C’est parti pour l’aventure, loin du quotidien et de la spirale de traitement et de contrôle à l’hôpital…on prend le large pour oublier sa leucémie le temps d’un après-midi…le cancer le plus répandu chez les enfants en Polynésie. "C'est la première fois que je vais faire du scooter marin, raconte Océane, 13 ans. Ca me tente."

L’association « sourire à la vie » s’occupe des enfants et de leurs familles lorsque la maladie est diagnostiquée. Après, c’est le départ en métropole pour y être soigné 6 mois à deux ans. Puis au retour, en rémission ou pas, l’association est toujours là. "C'est bien d'avoir une association à Tahiti, confie Océane. C'est bien pour nous, pour les enfants malades. Ca va nous occuper, passer le temps, apprendre des choses. Ca m'aide beaucoup. Ca me procure de la joie, de la bonne humeur."

"On a des enfants qui rechutent et sont en cours de traitement, explique Céline Defrene, infirmière de profession et coordinatrice de l'association "Sourire à la vie". Ils ont quand même la possibilité de venir avec nous et ça reste des moments inoubliables, je pense. Et ils sont en train de se créer un petit groupe de copains entre eux, c'est assez touchant."

C’est le moment tant attendu : enfin plonger loin du monde, avec un mini scooter des mers qui fait avancer sans effort. La sensation est là et le spectacle aussi. "Y'avait deux bateaux et une table avec un ordinateur, raconte Teimeo, 12 ans. Ce sont des épaves."

30 enfants sont atteints du cancer en Polynésie où 8 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. « Sourire à la vie » leur offre des moments de bonheur.